Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

vendredi 20 mars 2015

CounterPunch: seule la Russie peut stopper l'expansion des États-Unis

Seule la Russie peut arrêter les Etats-Unis, pays qui refuse de voir son influence et sa suprématie décliner sur la scène internationale, affirme le magazine américain CounterPunch.

Les barrières entre les continents, le rideau de fer séparant les peuples et l'instabilité dans le monde ne profitent qu'aux Etats-Unis, pays qui cherche à conserver sa domination mondiale, estime le mensuel américain CounterPunch.

"Si le Département d'Etat n'avait pas initié le coup d'Etat en Ukraine pour renverser le président légitime Viktor Ianoukovitch, les Etats-Unis n'auraient pas réussi à s'insérer entre la Russie et l'UE pour détruire les relations qui se renforçaient entre les peuples d'Europe et d'Asie", affirme le magazine.

L'intégration économique eurasiatique, qui prévoit notamment la construction de lignes à grande vitesse entre la Chine et l'Europe, constitue un danger évident pour les Etats-Unis dont la part dans le PIB mondial continue à se réduire. Mais Washington refuse de se résigner à voir son influence et sa suprématie décliner sur la scène internationale. Ignorer l'apparition d'un nouveau rival – une alliance entre l'UE et la Russie – équivaudrait à "accepter un avenir dans lequel les Etats-Unis seraient confrontés à un affaiblissement progressif mais inévitable de leur pouvoir et de leur influence dans les affaires internationales", estime CounterPunch.

Il est donc vital pour l'Amérique de diviser l'Europe et l'Asie. A cet effet, elle crée une zone tampon de la mer Baltique à la mer Noire, zone qui lui servira plus tard à lancer une agression. A cet effet, les Etats-Unis concentrent leurs forces armées en Europe, même si les médias américains préfèrent ne pas en parler.

De nombreux analystes, indépendamment de leurs convictions politiques, s'entendent pour dire qu'un renforcement de la coopération entre la Russie et l'Allemagne irait à l'encontre des intérêts américains, car "une fois unies, elles seraient l'unique force susceptible de menacer les Etats-Unis", écrit le magazine.

L'Amérique est persuadée qu'elle a le "droit historique" de diriger le monde. Il s'ensuit donc que la situation en Ukraine n'a rien à voir avec la démocratie, l'indépendance ou l'agression russe. Il s'agit tout simplement d'une tentative des Etats-Unis de retarder leur propre déclin économique.
C'est la raison pour laquelle Washington fera tout son possible pour dresser Bruxelles contre Moscou et affaiblir économiquement la Russie.

"Diviser pour régner, telle est la clé du succès. Qu'ils se coupent mutuellement la gorge: les sunnites contre les chiites, un groupe ethnique ukrainien contre un autre, les Russes contre les Européens. Tel est le plan de Washington, et ce plan ne fait jamais défaut", constate le mensuel.

Washington veut sortir vainqueur de ce conflit pour conserver son statut d'unique superpuissance mondiale.

"Seule la Russie peut arrêter les Etats-Unis, et nous espérons qu'elle le fera", conclut CounterPunch.


Source : SputnikNews

0 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Contribuez à cette discussion