Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

vendredi 27 décembre 2013

Notre peuple a été trahi et vendu, mais notre Avenir est foisonnant!


Si j'écris ce texte, je ne le vous cacherez pas, c'est que j'en ai été forcé! Obligé par la culpabilité qui me ronge de savoir à quel point nous avons étés trahis d'absolument toutes les façons imaginables et de ne pas m'en être offusqué publiquement avant aujourd'hui. Regardons autour de nous; il n'est pas difficile de constater que notre situation ne va pas en s'améliorant! Qui n'a pas ou ne connaît pas quelqu'un qui a récemment perdu son emploi ou qui a vu son salaire sérieusement amputé? Et ne pensez surtout pas aller demander de l'aide à l'État; ces temps-ci, les robinets se referment et Revenu Canada est assoiffé! De toute façon, vous l'aurez constaté n'est-ce pas, nos gouvernements croulé par les dettes n'ont plus aucun pouvoir?! Mais si je vous dit aujourd'hui qu'on a été trompés, trahis et vendus ce n'est pas dans le but d’affoler et d'effrayer quiconque, au contraire! Mais pour qu'on prenne conscience qu'il est nécessaire et souhaitable pour nous tous qu'on se libère du nœud coulant qu'on nous a mis avant qu'il ne se referme. Car je vous l'affirme sans gêne, la pire menace pour notre culture et nos vies ne sont pas les islamistes ni les femmes voilées! Et ne pensez pas que les choses vont s'améliorer si on ne s'attaque pas aux véritables problèmes; ils pousseront les limites de notre exploitation jusqu'à ce qu'on soit forcés de réagir!

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on était obligé de travailler toujours plus alors que notre pouvoir d'achat et qualité de vie baisse sans cesse? Pourquoi avant, le salaire d'un homme pouvait à lui seul faire vivre une famille entière alors qu'aujourd'hui les deux parents doivent travailler et ont quand même du mal à joindre les fins de mois? Et pourtant, notre production de richesse serait 100 fois supérieure à celle des années 60! À cette époque, la production agricole et industrielle augmentait si rapidement, qu'on prédisait que de nos jours, une famille entière pourrait vivre convenablement du revenu d'une seule personne travaillant seulement 10 heures par semaines! Et ce rêve est devenu réalité : ce qui à l'époque prenait 1 semaine de travail à plusieurs salariés peut être aujourd'hui réalisé en quelques heures, par des machines, des ordinateurs ou des outils plus performants, libérant les ouvriers et augmentant la production. Mais si nous sommes aujourd'hui encore plus esclaves du chômage et de boulots qu'on déteste pour survivre, c'est parce que notre richesse collective a été détournée par une bande de voyous! Voilà, c'est dit! Et je ne fais pas référence ici aux patrons qui n'ont d'autres choix que de se conformer au système, ni même aux petits banquiers, mais à l'élite bancaire qui gère l'économie mondiale! LE fameux "1%", qui a tissé ce système biaisé et tourné contre nous.

Ces voyous qui, lors du Comité de Bâle en 1974, ont utilisés leur pouvoir administratif sur notre banque centrale et nos gouvernements pour obliger l'État à emprunter sa propre monnaie auprès des banques privées, au lieu de l'imprimer elle-même comme il le faisait auparavant, sans intérêt! Oui oui, vous avez compris, SANS INTÉRÊT! Ce qui signifie qu'aujourd'hui, RIEN ne justifierait une augmentation de taxes, d'impôts ou de frais, pas plus qu'une diminution des services rendus par l'État. Mais à la place, nous sommes devenus esclaves des dettes et du chômage! Voilà la plus grande trahison que nous avons subie et qui reste impunie jusqu'à ce jour! Et nous ne sommes pas seul car le même stratagème s'est répandu peu à peu sur la planète au dernier siècle : en 1913 avec la création de la FED aux États-Unis, en 1973 avec la loi Pompidou-Giscard en France, etc... Si bien qu'aujourd'hui, tous les peuples sur tous les continents sans exception sont à peu près dans la même situation que nous d'esclavage par le sur-endettement publique et privé.

Beaucoup plus d'individus qu'on pense sont déjà conscient de ce cul-de-sac social. D’ailleurs, nous le ressentons tous sans exception, mais de façon différente! Et lorsque des économistes sérieux, comme Étienne Chouard, dénoncent avec véhémence ce coup d'État de la finance mondiale, ils ne sont même pas relayés par les grands médias supposés nous informer de façon impartiale! Alors si j'ai la ferme certitude que les choses ne vont pas s'améliorer pour nous en 2014, j'ai aussi la certitude que l'on va revoir fleurir le partage et l'entraide gratuite entre nous tous. C'est une question de survie! Sachant que le pire ennemi du système qui nous domine est justement l'entraide et le partage, nous vaincrons! Pour ceux qui sont déjà prêts pour cette r-Évolution, le meilleur est à venir... gardez espoir, le pire est derrière nous. Alors on fonce et on fait confiance à la vie, l'Histoire nous donnera raison!
Lire La Suite...