Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

lundi 13 septembre 2010

En réponse à "Le Coran est finalement brûlé"

En réponse à "Le Coran est finalement brûlé"
-http://droitemonde.blogspot.com/2010/09/le-coran-est-finalement-bruler.html-

Je trouve qu'on en fait tout un plat pour un tas de feuilles. Tout comme on en fait trop quand d'autres peuples ou mouvements brûlent le bout de tissu tout autant divin ("IN GOD WE TRUST"). Je suis conscient qu'il s'agit de symboles très puissants pour certains, mais souvent, ces actes sont commis pas une très mince minorité. S'il y a quelque chose à blâmer, c'est la concentration des médias, et plus directement ceux qui décident si une nouvelle fait la manchette ou pas.

Il faut révolutionner la façon dont l'information circule. Prenez par exemple ce blog, qui offre une superbe critique citoyenne, dont l'ensemble des québécois pourrait bénéficier. Pourquoi un tel média d'information ne pourrait pas se retrouver à l'avant scène, à la télévision et à la radio. Je trouve que les médias sont pollués par les pubs publicitaires et les émission débilisantes. Il n'y a aucun poste de radio ou de télé qui offre vraiment un point de vue citoyen et démocratique, ouvert, où chaque citoyen peut s'exprimer à peu près quand il le veut. Nous sommes quand même au 21e siècle, dans le supposé "village planétaire". C'est pas un village ça!

Pour revenir au sujet principal, je trouve que les médias sont à blâmer car ils focalisent surtout sur l'information réactionnaire et sensationnelle et n'hésitent pas à ne démontrer qu'un seul point de vu. Le fait de toujours montrer les mauvais côté et les actes violents, la population devient méfiante et violente. Pourquoi ne pas focaliser sur les bons côtés et les actions pour la paix? Par exemple, quelques fois par année, en Israël et en Palestine,  des manifestations conjointes d'étudiants Musulmans et Israéliens, pour réclamer la paix à leurs gouvernements respectifs. Pourquoi ne pas montrer et insister sur ces images au lieu de toujours montrer et dénombrer le nombre de missiles et de victimes qui sombrent d'un côté comme de l'autre?

Pour revenir au Coran brûlé à "Ground Zero", je me demande si un musulman (ou même un américain blanc "pure souche") aurait été au même endroit pour brûler le drapeau américain, n'aurait-il pas été interpelé par la police pour 'incitation à la violence' ou pour 'vulgarité publique'? Les policiers ont pour tâche d'imposer la paix et la stabilité. On n'hésite pas à intervenir quand vient le temps de manifestations ou dans le cas d'itinérance. Les policiers ont l'habitude d'intervenir et de trouver une raison pour emmener quelqu'un au poste de police, dès fois simplement pour interrogation. Dans ce cas-ci, cela aurait dramatiquement apaisé les tensions et aurait démontré au monde entier que l'État de droit et de respect des autre existe bel et bien aux USA. Quel est la marge qui sépare la libre expression de l'Incitation à la violence? Il semble que les États-uniens ne l'aient pas encore trouvé car encore une fois, ils ont semés plus de méfiance et de violence que de justice et de respect.





1 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Anonyme a dit…

C'est vrai que les médias n'ont pas un penchant clair pour la paix et la justice. D'ailleurs, ne sont-ils pas eux aussi propriété du divin Capital? Les Karl Péladeau et autres magnas de ce monde n'ont pas intérêt à divulguer les injustices du système capitaliste dont ils profitent quotidiennement. Merci pour cet article!

Contribuez à cette discussion