Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

jeudi 23 septembre 2010

Le registre des armes à feu a sa place et n'est pas dispendieux!

Il est vrai que le registre des armes à feu a couté plus de 2 milliards. Il est également vrai de dire que cela est très dispendieux étant donné les dépassements de coûts qui nous ont étés facturés. Personnellement, je pense que c'est plutôt à cause de soumissions faussées et bâclées où les amis du régime s'en ont encore prit plein les poches. Vous vous rappelez les scandales de la construction de Charest? C'est partout pareil! Par contre, malgré la frustration que cela peut engendrer, je pense qu'il faut garder la tête froide et blâmer non pas le registre, mais ceux qui l'ont fait.

Essayons de bâtir un monde meilleur avec ce que nous avons. Entretenir le registre ne coûte maintenant que 66,4 millions annuellement. Cela représente environ 2.20$ par canadien, par année. Ce serait ridicule de clore le registre et de perdre aussi facilement l'investissement initial. Cela, ce serait du vrai gaspillage!

Pourquoi maintenir le registre? Parce qu'il existe un consensus de professionnels, ainsi que la raison humaine qui va dans ce sens. Il me semble qu'une arme à feu, peu importe qu'elle soit de chasse ou à poing, soit aussi dangereuse qu'une voiture. Pourquoi alors ne pas revendiquer l'abolissions du registre d'immatriculation des voiture? Surtout qu'il nous coûte beaucoup plus cher à "entretenir" que le registre des armes à feu! Cela n'est pas de l'excès de contrôle bureaucratique, c'est la logique des choses.

En mai 2000, le registre des armes a permis de découvrir un réseau illégal et très sophistiqué de trafic d’armes. Plus de 22 000 armes et leurs accessoires ont été saisies et le réseau a été démantelé. À lui seul, ce coup dure au trafic noir a justifié et remboursé une parti des couts du registre des armes à feu. Un autre exemple relate le procès pour meurtre du Constable Dennis Strongquill de la GRC et qui a démontré que les carabines et fusils de chasse utilisés lors de l’impasse avaient été volés lors d’une série de cambriolages et de vols d’automobiles, alors que les armes n’étaient pas sécurisées de façon appropriée. Les exemples sont multiples et simple à trouver sur internet par quiconque.

Le registre démontre le sérieux que la société canadienne apporte à la question des armes à feu. Abolir le registre reviendrait à rabaisser l'arme à feu au niveau du "toaster". Hé bien non, acheter une arme à feu n'est pas comme un grille-pain. Vous pouvez vendre votre grille-pain dans une vente de garage, mais la vente d'une arme à feu ne devrait pas se faire ainsi, sans traces...




5 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Fred a dit…

Si le principal argument de ceux qui sont contre le registre c'est que ça coûte cher, ils devraient d'avantage se plaindre d'Harper et ses 4 avions de chasse pour 1,8 milliard$. Ça c'est malade! Ou pourquoi pas la commission bastarache? Y'a tellement de gaspillages ailleurs.

Anonyme a dit…

Le registre ne sert à rien pour le peuple, ceux qui veulent des armes pour faire des mauvais coups les achètent sur le marché noir, ensuite un registre c'est très bien pour controler le peuple, si la démocratie était en danger et qu'une révolte devait avoir lieu le gouvernement saurait où aller chercher les armes et ainsi tuer illico tous les mouvements anti-gouvernemental pour la démocratie, ensuite une arme n'est pas plus dangereuse qu'un baton de baseball, ca dépends surtout du type qui l'a dans les mains, enfin pourquoi ceux qui n'ont pas d'armes devraient payer 'cette taxe', moi je dis que le peuple devrait avoir le droit de posséder une arme sans aucun permis car le jour où des bruits de bottes vont se faire entendre dans les rues vous allez comprendre la différence.

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

Vous soulevez là un point très important qui nous a imposé débat et réflexion. Nous avions écrit ce billet en réaction à un autre billet publié sur le blog "Pour un monde à droite". Notre réflexion était plutôt réactionnaire et nous nous en excusons. La position et les arguments du commentaire de ce dernier lecteur Anonyme nous ont imposé un remodelage de notre pensée face au registre des armes à feu. Bien que ce registre ait certain points positifs et qu'il ne soit pas si dispendieux que cela contrairement à ce que certaines personnes prétendent, nous nous prononçons maintenant en défaveur de ce registre. Bien que nous ne souhaitons pas une société géré par ceux qui détiennent les armes, nous sommes conscient qu'une révolution nationale et mondiale contre le système capitaliste, comme toute révolution, aboutira probablement à cela.

Bisbille 101 a dit…

Ce registre n'a aucune utilité autre que de contrôler davantage la population et la priver de toute velléité de résistance devant le rouleau compresseur du capitalisme sauvage et de l'emprise du crime organisé sur la classe politique. Cette mesure absurde qui devait coûter 2 millions initialement frise aujourd'hui les 2 milliards sans que son efficacité n'ait jamais été démontrée. Il s'agit d'une mesure concédée au lobby des fémicentrés qui ont profité du drame de polytechnique pour mousser leur cause idéologique déviante auprès des élus en mal de clientèle assurée pour faire le plein de vote. D'ailleurs, a-t-on déjà vu un voleur enregistrer son arme de poing ? Ce programme est une absurdité au même niveau que le lobby des fémisexistes financé par les deniers publics et dont la seule raison d'être consiste à influencer le gouvernement pour qu'il cède à leur chantage honteux. Pathétique que vous n'ayez pas saisi cette dynamique par vous même

A. Franc-Shi a dit…

Heureusement que je peut compter sur de gentils lecteurs pour me ramener à l'ordre lorsque cela est nécessaire... :p

Contribuez à cette discussion