Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

mardi 28 septembre 2010

Gaza et Israel : Miser sur les actes de paix.

Un nouveau bateau, avec à son bord des militants pacifistes juifs israéliens et étrangers, a quitté dimanche le 26 septembre le port de Famagouste, dans le nord de Chypre, vers la bande de Gaza, espérant briser symboliquement le blocus.
 
«C'est un devoir sacré pour moi en tant que survivant (de la Shoah) de protester contre la persécution, l'oppression et l'enfermement de tant de gens, dont plus de 800 000 enfants à Gaza», a expliqué à l'AFP l'un des passagers, Reuven Moshkovitz, un Israélien de 82 ans. Il faut mettre les projecteurs médiatiques sur de tels événements, non pas l'inverse.
 
Nous ne le répèterons jamais assez : si on veut accéder à une paix mondiale, il faut miser sur les actes positifs qui vont en se sens. Les médias devraient agir ainsi. Pourquoi avoir monopolisé les médias sur l'évêque de 'ground zero' qui voulait brûler le Coran et ne pas mettre l'emphase sur les événements pour réclamer la paix? Je sais que c'est moins excitant et sensationnel, probablement moins vendeur également, mais les médias ont une responsabilité sociale, tout comme les politiciens. Si les médias ne peuvent aller en ce sens pour partager plus d'informations constructives et porter moins d'intérêt à ceux qui entrainent la méfiance, c'est peut-être parce qu'ils sont obnubilés par la quête du profit. Si les politiciens ne devraient pas être à la solde des seuls intérêts privés et des profits, c'est également le cas des médias. Sinon, c'est de la dictature du profit, du fascisme.
 
La dictature est un terme qui signifie que seul les intérêts d'une personne ou d'une classe sont prit en comptes et respectés. À notre grand désespoir, nos médias sont également prit dans ce piège du profit à tout prix, du seul appât du gain. Il n'y a pas de raison en ce 21e siècle que les citoyens ne puissent pas activement participer aux médias d'information. Cela a déjà commencé sur internet, avec les médias sociaux, il faut maintenant aller plus loin. Pourquoi chaque région ou même chaque municipalité ne pourrait pas avoir son propre poste de radio ou même de télévision où les citoyens pourraient s'exprimer librement et sans contraintes? Il faut repenser les médias pour donner l'envie aux citoyens de s'informer, de s'exprimer et de s'impliquer socialement. Il ne faut plus se contenter d'être passif, il faut s'activer!
 




4 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Antoine a dit…

Surtout que les infrastructures pour la radios sont déjà tous disponibles et pratiquement pas utilisés. Il y a plus de postes de radio qui ferment que ceux qui ouvrent. Sans compter le AM qui pratiquement été abandonné. Ce serait logique de donner un second souffle à ce média en le démocratisant. On veut participer, on veut de la démocratie, pas de changements futiles qu'ils appellent 'innovation' !

Fred a dit…

L'article sur la corruption au Québec du pamphlet Maclean's est un autre bon exemple de la monopolisation des médias. Est-ce qu'une telle information est indispensable ou même constructive. On peut y faire référence, mais il me semble que le fait d'insister constamment sur une telle information est une sorte de désinformation et de propagande. Le fait que ces revues se soient vendus rapidement incitera le Maclean's et autres revues de ce genre à continuer leur campagne de salissage. Je ne suis pas contre ce genre de nouvelles, je suis contre l'importance qu'elle a eu et je suis certain que si les médias n'étaient pas si concentrés, on aurait pu échanger sur quelque chose de plus constructif...

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

Une autre "bonne nouvelle" du moyen-orient (05 octobre 2010) : Mosquée incendiée en Cisjordanie: rabbins, colons et Palestiniens solidaires.

«Il était important de se rendre à Beit Fajjar afin de montrer que les colons ne sont pas tous des gens qui veulent la guerre mais que nous voulons vivre en bon voisinage», a déclaré le rabbin Menahem Frouman (à droite sur la photo), l'un des fondateurs d'un petit mouvement qui milite pour une cohabitation entre colons et Palestiniens.

MERCI!

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

Des Israéliens dans la rue pour dire non à l'«État juif» (16 octobre 2010)

Plusieurs milliers d'Israéliens juifs et arabes ont manifesté samedi soir aux cris de «non au fascisme oui à la démocratie» contre un projet de loi controversé exigeant des candidats à la citoyenneté qu'ils prêtent allégeance à «Israël, État juif et démocratique», a constaté un journaliste de l'AFP.

Les manifestants ont conspué le premier ministre et le chef de la diplomatie Avigdor Lieberman (notre photo), dont le parti Israël Beiteinou est à l'origine de l'amendement exigeant des candidats à la citoyenneté qu'ils prêtent allégeance à «Israël, État juif et démocratique».

source : www.cyberpresse.ca

Contribuez à cette discussion