Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

mardi 30 novembre 2010

Participez facilement à la révolution en faveur de l'écroulement des grandes banques (le 7 décembre)

 

Le 7 décembre 2010, faites entendre votre mécontentement face à la gestion capitaliste du monde et combattez facilement la domination de la finance sur l'Homme et la Nature. Le pouvoir ne s'exerce plus par les parlements ou les peuples, mais par les banques. Le 7 décembre prochain, combattez le pouvoir monopolisant de la finance en retirant toute votre argent de vos comptes bancaires et fermez vos comptes épargnes. Vous ne voulez pas vous promener avec de l'argent liquide? Pas grave, redéposez toute votre argent dans un seul compte bancaire courant. Même si vous n'avez pas d'énormes fortunes en banque, sachez que vous n'êtes pas seul, mais qu'ensemble, on peut faire la différence. Puisque chaque dollars que vous déposez en banque est prêté environ 10 fois sous forme de prêt par les banques, si plus d'un dixième de la population retire son argent en même temps, il n'y aura pas assez de liquidité et le système financier sera totalement ébranlé.

L'initiative a débuté fortement en Europe (France, Royaume-Uni) et se propage présentement partant dans le monde comme une trainée de poudre (Mexique, Albanie, Turquie, Liban, Bulgarie, Suisse, Colombie, Uruguay). Les initiateurs de l'événement proposent de répéter l'initiative tous les 7 de chaque mois, jusqu'à ce que l'événement soit suffisamment médiatisé pour déclencher un débat social. Comme toute initiative citoyenne, c'est le nombre de participant qui compte.

Voici un extrait du site internet de StopBanque, une association internationale prônant la participation à cet événement mondial :

Actuellement, chaque jour, le système s'inscrit dans une configuration pyramidale. Il tend à favoriser l'accroissement et la concentration des pouvoirs, des richesses et des responsabilités vers ceux qui en détiennent déjà le plus. Si nous laissons faire, [...] ce sera l'avènement d'un monde où la majorité de la population se verrai contrainte à l'esclavage ou à la révolte. Ou, dans une vision du juste, un monde si absurde où le seul qui détiendra tout, se verra contraint parce qu'il aura :
  • Tous les pouvoirs qu'il ne pourra exercer que par la contrainte et l'asservissement.
  • Toutes les richesses et ne pourra vendre ses produits à personne si bien que la dite richesse n'aura plus de valeur.
  • Toutes les responsabilités qu'il ne pourra utiliser que pour les redistribuer.
Source : http://stopbanque.blogspot.com

Suivez également la page facebook de l'événement du 7 décembre sur l'écroulement des banques.




11 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Dominic a dit…

Malgré mon modeste compte en banque, je participerai à la déchéance du système financier!

Marc Olivier Robidas a dit…

Hahaha vous me faites rire les crinqués de conspirationniste. Ca fait longtemps que ca existe la technique de vider son compte tout le monde en même temps et c'est bien plus que 10 pourcent de la population qui y participe. On appelle ca le premier du mois. En me fiant à ce que dit bien des gens qui dépensent trop pour ce qu'ils gagnent, le premier du mois les ramène déjà pas loin du plancher. Alors pour la moitié du monde qui retirerait le peu qu'ils leur restent le 7 décembre, ils ont quand même leur paye qui va rentrer le lendemain ou le surlendemain. L'autre moitié va suivre la semaine suivante. Wow quelle révolution mes amis.

Marc Olivier Robidas a dit…

Parlons concrètement. Il est effectivement vrai qu'une banque peu prêter un montant allant jusqu'à 10 fois les liquidités que les clients détiennent dans leur compte chèque et épargne. Pour bien des gens il s'agit d'un montant inférieur à 1000$, mais faisons un exemple avec un couple de banlieue qui détiendrait 1000$ dans le compte conjoint (tout dépendant du moment dans le mois où nous nous situons, mais ne compliquons pas la chose). Oh scandale, parce que ce couple laisse en moyenne un 1000$ traîner d'un mois à l'autre, la banque est en mesure de faire des prêts de bancaire à la hauteur de 10 000$. Faisons une pause. J'oubliais de mentionner que ce joli petit couple a une maison avec un prêt hypothécaire de 150 000$, des prêts sur leurs voitures s'élevant à 30 000$, chacun un prêt étudiant de 12 000$, chacun une carte de crédit avec un solde de 3500$. Donc au total ils ont pour 211 000$ en emprunt. Le 1000$ du compte conjoint qui permet à la banque de prêter jusqu'à 10 000$ n'est donc qu'un tout petit outil que la banque peut utiliser pour faire un peu plus de prêt. Alors vous pouvez bien retirer votre argent le 7 en pensant que ca peut faire de quoi, la réalité c'est que les sources qu'utilisent les banques pour faire du prêt proviennent majoritairement d'ailleurs que de cette petite règle là.

Marc Olivier Robidas a dit…

Deuxième chose, à la quantité de transactions, d'entrées et de sorties d'argent, qu'il peut se faire à travers tous les comptes des clients d'une banque, pensez-vous vraiment qu'ils s'assurent quotidiennement que le ratio de la règle de 10 soit respecter? Il faut être naïf pour croire que les banques balancent ca au jour le jour. Si c'était le cas, comme je le disais plus haut, les banques seraient en crise tous les 1er du mois. Je ne me suis jamais intéressé à savoir sur quelle fréquence les banques doivent vérifier si la règle de 10 balance, mais puisque les banques doivent produire des états financiers à tous les trimestres, je ne serais pas surpris que ce soit à ce moment là qu'ils vérifient si les prêts qu'ils accordent en utilisant la règle de 10 balancent avec les liquidités de leurs clients.

Marc Olivier Robidas a dit…

Oui les banques contrôlent votre vie si vous vous endettez stupidement, alors soyez dont adulte, arrêtez de mettre la faute sur tout ce qui vous entoure et prenez vos responsabilités. Si vous utilisez 3-4 cartes de crédit et que vous accumulez des soldes sur chacune des cartes, passez dont les ciseaux sur vos cartes sauf une. Quand vous aurez fini de rembourser vos cartes découpées, n'acceptez simplement pas de les renouveler quand la date arrivera. Faite de même avec vos marges de crédit, fermez les une fois remboursées. Faites la même chose avec vos électroménager sur des prêts supposément à 0%, mais que vous auriez pu négocier pour moins cher si vous aviez payé comptant. Quand tout ca sera réglé, vous n'aurez pus l'impression que les banques contrôlent vos vies parce que vous ne devrez pus d'argent aux banques. Les surplus, vous allez pouvoir les répartir. Une partie pour préparer vos vieux jours (ca c'est si vous êtes responsable et que vous ne voulez pas vivre pauvrement avec le peu que le RRQ va vous donner à la retraite) une partie pour prévoir les imprévisibles prévisibles de la vie (la transmission du char qui saute, le réfrigérateur qui coule) et une partie pour vous gâter, mais cette fois-ci, pas à crédit.

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

@Marc Olivier Robidas : Vous parlez d'emprunts bancaires. Les banques font du profit en prêtant l'argent que vous déposez (avec l'intérêt). La majorité des profits nécessitent dont que des clients aient déposés des sommes dans leurs comptes (surtout les comptes épargnes). Sans épargne, pas de prêt. Pas de prêt, pas d'intérêt et donc pu de profit. Tous les profits que les banques font, elles le tirent directement ou indirectement de leurs réserves monétaires. Pas de réserves monétaire, la roue bancaire s'arrête, on l'a bien vu pendant les dernières crises économiques, dont celle de 2008.

Poursuivons : les banques se prêtent entre elles pour s'assurer qu'elles aient assez de liquidité monétaire. Elles se rééquilibrent quotidiennement ou hebdomadairement, selon la demande. Ne pensez pas qu'elles impriment l'argent sur place, c'est à la banque centrale de faire cela. La banque centrale, elle, ne modifie sa politique monétaire que quelques fois par années. Le système est donc beaucoup moins stable que vous semblez le prétendre. Le ratio de prêt doit être respecté, il y a des lois fédérales pour assurer cela depuis la grande crise des années 1930. Sinon, le système bancaire serait beaucoup plus instable et les crises comme en 2008 seraient bien plus présentes.

Vous parlez également des chèques reçus le 1er de chaque mois. Ces chèques ne sont pas tirés de l'épargne des membres des banques, mais des taxes et des impôts prélevés à la population et déposé dans un compte bancaire. Le gouvernement est un client comme les autres. Si tous les gens qui reçoivent un tel chèque retiraient tous leur chèque dans la même banque (admettons la banque nationale), vous déstabiliseriez le système, ou du moins cette banque de la même façon.

Merci de vos conseils sur la bonne gestion du budget personnel, mais je ne pense pas que vous apprenez quoi que ce soit à personne. Vous devriez laisser vos préjugés de coté et constater avec statistiques à l'appui que la plupart des sur-endettements et des faillites personnelles se font à cause de changements drastiques dans la vie : perte d'emplois, maladie, accident, désastre personnel, etc. Les gens en général savent bien gérer leurs finances personnelles, mais dans un monde où ceux en haut de la pyramide font de plus en plus de profits alors que les autres en font de moins en moins, vous devez être conscients que le sur-endettement, les faillites et la précarité seront de plus en plus présentes.

Vous dites : "Quand tout ca sera réglé, vous n'aurez pus l'impression que les banques contrôlent vos vies parce que vous ne devrez pus d'argent aux banques.". Je trouve votre affirmation un peu naïve. Personnellement, je n'ai pas de dettes mis à part mon emprunt hypothécaire, et je trouve quand même que les banques en mènent trop large :
-Malgré leurs énormes profits, elles n'investissent pas dans les projets citoyens, évidemment, elles préfèrent investir dans des projets sûrs, où le profit est assuré, quitte à n'encourager que les grands monopoles. Avez-vous déjà essayé d'avoir un prêt bancaire pour une nouvelle entreprise? C'est plus que difficile!
-Les banques centrales décident du niveau de vie de la population : elles décident combien d'argent est en circulation, quel sera la valeur de cette argent et surtout, les taux d'intérêts. C'est elles qui décident de l'inflation, non pas selon les besoins de la population, mais les besoins de leur système bancaire et des profits qui en reviennent.

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

@Marc Olivier Robidas : Avec vos bonnes leçons d'économie familiale, vous semblez oublier qu'il est bien plus difficile de gérer un budget de 12000$ par année qu'un budget de 30000$ par année. C'est bien beau se limiter et gérer raisonnablement son budget, mais lorsque 60% à 75% de votre budget est seulement pour votre loyer et que le reste n'est pas assez pour nourrir vous et vos proches... Je pense que vous êtes circonscrit dans votre bulle personnelle, vous devriez en sortir et vous ouvrir un peu l'esprit. Il existe d'autres formes de monnaie et de système bancaire. Celui que nous préconisons est la monnaie fondante (ou monnaie timbrée). Je vous propose de lire et de participer à ceci :
http://unionrevolte.blogspot.com/2010/11/la-monnaie-fondante-comment-extirper-le.html

Nous sommes en accord avec vous que le pouvoir d'un événement comme le 7 décembre est limité, mais c'est quand même le point faible du système financier et bancaire. Si nous ne l'exploitons pas, nous sommes limité à l'apathie et au laissé faire. Nous ne nous limiterons pas à cela.

Anonyme a dit…

Demain est la journée fatidique du 7 décembre, date à laquelle le mouvement 'StopBanque' prend forme. Ténacité et fermeté.

Antoine a dit…

En cette journée du 7 décembre, l'événement fait la manchette sur cyberpresse.ca :

(Paris) Le système bancaire français va-t-il imploser, aujourd'hui, à la suite de l'appel «révolutionnaire» de l'ex-vedette de soccer Éric Cantona, qui demande à la population de retirer massivement son argent des banques du pays?

«Le système est bâti sur le pouvoir des banques. Donc, il peut être détruit par les banques. Au lieu qu'il y ait 3 millions de gens (dans la rue), ces 3 millions de gens vont à la banque et retirent leur argent et les banques s'écroulent (...) Là, il y a une vraie menace, là il y a une vraie révolution», avait déclaré Éric Cantona.

Les banques, après avoir ri de l'idée, ont adopté un ton nettement plus alarmiste à l'approche du 7 décembre. «Retirer son argent des banques est extrêmement dangereux à la fois pour soi (...) et ce serait aussi dramatique pour l'ensemble du système»

http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201012/06/01-4349819-france-pour-une-revolution-du-systeme-bancaire.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS3

Frederick a dit…

J'ai retiré toute l'argent de ma dernière paye et je l'ai redéposée par guichet automatique. Vive l'activisme citoyen!

LWG a dit…

Bonjour
Un site sympa à découvrir pour les amateurs de logiciels windows : http://windowslogicielsgratuits.blogspot.com/

Contribuez à cette discussion