Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

samedi 13 novembre 2010

Les stratégies perverses de la droite politique, l'exemple de Joanne Marcotte.


Nous ne sommes normalement pas en faveur de diatribes accusatrices et vide d'arguments. Nos positions sont mûrement réfléchies, argumentées et rarement accusatrices d'une seule personne. Ce ne sera pas le cas de ce billet. Une grande partie d'entre vous connaissent déjà probablement Joanne Marcotte, ancienne vice-présidente du Comité Castonguay sur le financement du système de santé québécois et réalisatrice du pseudo-documentaire politique "L'Illusion tranquille"? Elle est également l'un des pilier du Réseau Liberté-Québec. Nous avions de par le passé, un peu d'admiration face à cette militante conservatrice car nous pensions qu'elle voulait susciter un débat dans la population québécoise. Ce qui est totalement louable et honorable.

Nos illusions se sont vite dissoutes, premièrement lors d'une entrevue à la radio de radio-canada, il me semble que c'était le 22 oct, peu importe. À toutes les questions qui lui étaient posées, Joanne Marcotte ne répondait pas à la question et bifurquait en répliquant que c'était les libertés individuelles qui devraient primer et donc la non intervention de l'État. Comme si elle était incapable d'analyser et de répondre directement à une question qui ne portait absolument pas sur ce sujet.

Ce qui nous a terriblement attristé par dessus tout, c'est quand nous avons constaté que notre désir d'entrer en débat avec elle, via son blog politique, était à sens unique. Nous avons prit la peine de rédiger de longs textes, bien argumentés et sans diffamation de toute sorte, pour répliquer à son billet nommé "L’axe gauche-droite: En construction (3 de 3)". Aucun de nos message ne méritait de commentaire ou de réponse, elle n'a même pas eu la gentillesse de les publier, ce qui aurait été la moindre des considérations et un minimum de respect. Ne vous demandez pas pourquoi nous vous accusons d'être "populiste, d’anti-intellectuelle et de simpliste" Mme Marcotte, vous en êtes le symbole même!

Nous pensions que Joanne Marcotte était un être honorable, ouverte d'esprit et désireuse de débattre dans le but d'élever nos consciences et nos analyses réciproques, nous avons eu tord et cela nous désole énormément. Nous avons été assez naïf pour présupposer que nos messages auraient été publiés et n'en n'avions pas fait de copie. Cela n'arrivera plus en présence de Mme Joanne Marcotte, chauvine et propagandiste des intérêts des monopoles capitalistes et de la liberté des plus nantis. Vous dites vouloir faire de "la politique québécoise autrement"? Pourquoi donc ressembler à ce point à Steven Harper? J'espère seulement que cette fanatique de l'individualisme ne représente pas l'ensemble du Réseau Liberté-Québec et de la droite en général.






5 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Fred a dit…

J'ai été victime également de cette censure sur le même blog que vous. Il semble que cette Joanne Marcotte ne soit pas ouverte aux débats, dommage. Rassurez-vous par contre, ce n'est pas le cas de tous les blog de droite.

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

Les sophismes (attaques idéologies sans arguments, utilisation de la peur, contrôle des médias et des messages des opposants, etc.) sont très employés par la droite politique. Par contre, ces tactiques sont également employés par la gauche, notamment les politiciens gau-gauche, les étatistes et les syndicats. C'est triste à dire, mais on constate que ce sont souvent les stratégies qui fonctionnent. Citoyens, restons critiques et réfléchis.

Jimmy St-Gelais a dit…

Rien de nouveau sous le soleil. La droite idéologique ne veut pas débattre. J'ai déjà connu la même médecine avec l'ancien blogue conservateur "Majorité Silencieuse".

Je n'avais pas sauvegardé mon commentaire, mais je l'ai publié de mémoire sur mon blogue afin de les faire suer. Voici:

http://pourquedemainsoit.wordpress.com/2009/01/19/pourquoi-%c2%ab-majorite-silencieuse-%c2%bb-ne-veut-pas-debattre/

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

Jimmy, nous avons visité et lu votre réplique. Elle méritait d'être publiée. Vous avez bien fait de réagir ainsi!

Cela me laisse penser qu'ils savent pertinemment bien que leurs idéologies reposent sur des postulats et qu'un moindre débat laisserait transparaître leur faiblesse à argumenter convenablement. Toute leur propagande repose sur des sophismes (faux arguments, souvent basé sur la peur et des ouï-dires). Si c'est la liberté que propose le Réseau Liberté Québec, je préfère le statu-quo de la soumission!

Révolution Citoyenne a dit…

La même stratégie perverse de censure a été utilisée deux fois contre des commentaires postés sur le site libertarien "leblogueduql.org". Pour des gens qui prône la liberté individuelle, ils ne se gênent pas pour brimer la liberté d'expression des autres. Ça semble être une stratégie très utilisée par nos réactionnaires de la droite politique.

Contribuez à cette discussion