Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

lundi 7 mars 2011

Réplique au texte "Ça suffit les manifestations qui ne dérangent pas" du blog 'Chercher des poux?'



Je fais une contribution au texte 'Ça suffit les manifestations qui ne dérangent pas' du blog 'Chercher des poux?'. Originellement, il s'agit d'un texte de La Pointe Libertaire, portant sur l'impacte des manifestations et dont l'appel populaire pourrait se résumer par cet extrait :

Il nous faut contourner le piège du rendez-vous unique et du parcours prévisible. Une idée serait de prendre comme points de départ de nos rassemblements plusieurs lieux d'une même zone. 

Je suis entièrement en accord avec celui qui se nomme "l’agitateur", et qui a partagé sa contribution sur le blog 'Chercher des poux?'. Même si la manifestation est ‘décentralisée’, cela n’exclu pas le fait qu’il s’agit également d’ “ une fausse contestation” et si cela s’avère, cette tactique aura comme effet d'accentuer encore plus le “sentiment d’impuissance” dont vous faites mention.

Ce n’est pas nécessairement le “piège du rendez-vous unique et du parcours prévisible” qu’il faut éviter, c’est plutôt le fait de tous retourner chez nous ‘bredouille’ après avoir écouté et lu les différents discours de ‘nos’ représentants syndicaux et politiques.

Toutefois, je retiens quelque chose d’important dans ce texte : “chaque groupe ou rassemblement de groupes est libre d'y entreprendre l'action qui lui est propre, qui lui correspond.”. Je pense que tout est là! Il faut une certaine ‘organisation’, matérielle, mais sans aucune centralisation.

VOICI CE QUE JE VOUS PROPOSE :
Au lieu d’écouter 10 chefs syndicaux venir tour à tour partager leur élocution qui se résumera sans doute en quelques mots, il suffit d’avoir UN SEUL d’entre nous qui prenne la parole pour demander que “les 15 000 manifestants” se regroupent LIBREMENT, par 25, et qu’ils élisent un représentant (délégué) qui sera EN TOUT TEMPS révocable. Nous aurions ainsi 15 000 individus, représentés par 600 délégués. Ensuite, ces 600 délégués révocables devront à leur tour se regrouper librement par 25, puis élire leur ‘super-délégué’. Ainsi, nous aurions la totalité des 15 000 manifestants, qui seraient représentés par 24 ‘super-délégués’ À TOUT MOMENT révocables. Même si convaincre, débattre et regrouper de cette façon les manifestants prenait TOUTE la journée du 12 mars, ce serait déjà là un très grand avancement! Au moins, PERSONNE ne reviendrait chez lui ‘bredouille’.

De cette façon, chaque cellule citoyenne de 25 individu, à la base, peut élaborer sa propre théorie, stratégie et ses propres liens d’affinité avec les autres cellules. Dans l’éventualité qu’on regrouperais ainsi tous les 7 500 000 québécois, nous aurions une organisation citoyenne totalement démocratique, et ce, en seulement 4 paliers de ‘gouvernance’ et 19 ‘délégués-nationaux’ en tout temps révocables.

J’approuve totalement Bakouchaïev, “la critique à elle seule ne fera pas tomber le système. Va falloir se mobiliser un jour....”et Pwel qui rajoute qu’il est important de “montrer un rapport de force matériel”. Je pense que la solution est simple et accessible, qu’est-ce que vous en pensez?



4 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Robert Dumont a dit…

Il est vrai qu'une manif qui ne dérange pas; un troupeau de moutons qui défile paisiblement et de façon prévisible, n'aura pas grand effet...
Sans casser quoi que ce soit, il est possible de faire du bruit, beaucoup de bruit avec des trompettes, des tambours, des bidons de lave-vitres contenant 2 balles de golf etc.
PLus efficace qu'une représentation par des délégués si révocables fussent-ils. Le 12 sera une belle occasion d'en faire l'essai

gens chierais a dit…

15 000 cannes de pea soup remise à charest en guise de bienvenue au prince-ipe de l'autre race, 1 canne par manifestant c'est un principe qui sert tant que les cannes se retrouvent pas sur le marché noir de la petite italie, on est correct,
on fera une notice pour la distribution de cette bonne soupe de chez nous à des âmes sans le sous qui ne désirent que s'alimenter de notre conscience collective !

A. Franc-Shi a dit…

@Robert Dumont: Vous dites "Sans casser quoi que ce soit, il est possible de faire du bruit". Mais qu'est-ce qu'il faut attendre du simple bruit? Est-ce que la vibration qu'il génèrera fera écrouler les banques centrales, l'État et les bourses? J'en doute fort. Le mieux que vous pouvez faire, c'est intimider l'adversaire et encourager 'vos' troupes. Qu'attendez-vous de cela? Qu'un parti de l'opposition parvienne enfin à prendre le pouvoir? Que ce soit QuébecSolidaire, le PartiQuébécois ou n'importe quelle parti qui prenne le pouvoir de l'État bourgeois, je peux vous assurer que les progrès seront très minimes. De plus, selon l'alternance des partis, on peut d'avance prévoir que TOUTES les motions qui serait moindrement favorables seront d'ici 8 ans abolies. Sans vouloir dévaloriser la mobilisation populaire du 12 mars, si votre but se limite à 'faire du bruit', on est loin de la révolution. Peut-être que cela n'est pas votre but...

Vous rajoutez que la tactique que vous proposez est "PLus efficace qu'une représentation par des délégués si révocables fussent-ils". Je pense que vous n'avez pas compris notre but ici. Le but de créer une délégation révocable est premièrement de mobiliser et organiser "les révoltés" sous une même organisation À LONG TERME, tout en assurant une décentralisation des débats sociaux, des propositions et des décisions. Mais le but ultime de cette délégation est de remplacer l'État bourgeois ultra bureaucratique actuel par une organisation citoyenne où tous les délégués sont à tout moment révocable. Ce que nous proposons, c'est de mettre fin à la dictature périodique que l'on appel aujourd'hui "l'élection générale". Il suffit que notre organisation citoyenne de délégués révocable rassemble plus que les 2 500 000 votes qu'a obtenu le parti libéral aux dernières élections pour que NOTRE État devienne plus légitime que LEUR parti. Il suffit que NOTRE État citoyenne rassemble plus que les 4 500 000 d'électeurs qui ont votés aux dernières élections pour que NOTRE État devienne plus légitime que le leur.

Notre but n'est pas de "faire du bruit" dans l'attente de l'alternance politique. Notre but est d'agir ICI et MAINTENANT pour CONSTRUIRE le monde de DEMAIN!

@gens chierais : Cela est une très bonne initiative. Merci de m'en informer, je ferai ma contribution. ;)

A. Franc-Shi a dit…

Et alors, Gens Chierais, et alors Robert Dumont, qu'avez-vous eu comme impact hier dans ce rassemblement de 50 000 individus? Qu'avez-vous construit en cette journée du 12 mars? Vous vous sentez plus fort aujourd'hui qu'hier?

Contribuez à cette discussion