Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

mardi 9 novembre 2010

Fraude et Surfacturation des ainés : C'est le genre de Liberté que réclame le Réseau Liberté Québec?

Quand on gère les résidences privés pour les aîné(e)s comme le transport aérien…

Les compagnies aériennes, qui se remettent à peine de la crise, tentent de minimiser leurs coûts en multipliant les suppléments parfois substantiels pour des services jadis gratuits: une stratégie qui peut fâcher les clients mais qui marche, jugent les analystes.

(…) Les bagages enregistrés, voire les bagages cabine, sont de plus en plus souvent facturés en supplément, à des prix compris entre 20 et 90 dollars selon les bagages et le voyage.

A cela s’ajoutent les repas, les boissons alcoolisées, les écouteurs, couvertures, divertissements et sièges au premier rang ou devant des portes de sortie, disposant de plus d’espace pour les jambes, également facturés en plus.

Source : Cyberpresse.ca

Une enquête de l’émission La facture montre que des résidences privées pour personnes âgées offrent des services sans vraiment faire d’évaluation. Ces services font gonfler la facture des résidents.

(…) En 2009, quand Christine Rochon place sa mère elle a toute une surprise. La résidence évalue que la dame a besoin de parler une demi-heure par jour avec un préposé. Ce service coûte plus de 250 $ par mois.

Ainsi, les résidences privées restent libres d’évaluer les soins de santé des personnes âgées en perte d’autonomie comme elles le veulent, sans aucune contrainte et au prix qu’elles désirent.

Source : Radio-Canada

L'émission La Facture dénonçait également la facturation de services non remis au bénéficiaire et une diminution progressive de la qualité des services. Il faut maintenant payer un frais additionnel quand on peine à marcher, pour ne pas avoir à aller chercher son repas à la cuisine. C'est vraiment cela la liberté que propose le Réseau Liberté Québec. Ce réseau idéologique de droite qui prône l'entreprise privé, les soins et services à deux vitesse et le principe d'utilisateur-payeur?

Merci à yvanlemay.com pour cette intéressante parabole.




3 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

Le maire de Saint-Jérôme en conflit d'intérêts et bénéficiaire de fraudes dans le secteur de la construction :

Marc Gascon, président de l'Union des municipalités du Québec et maire de Saint-Jérôme, a fait bâtir sa luxueuse résidence par au moins trois entreprises qui ont obtenu de gros contrats auprès de sa ville, a appris La Presse.

Un autre exemple du non-sens de l'économie capitaliste libérale. Et v'la dans les dents utopiques libertariens!

Anonyme a dit…

Mais non voyons, il faut faire confiance en la nature humaine, qui est si bonne, si honnête.
La question maintenant c'est:
Devons-nous encore payer nos impôt?
A qui va vraiment cette argent?

Ou le mot citoyen prend tout son sens a dit…

À qui va nos impôts? Probablement aux amis du parti en place, au financement de multinationales déjà milliardaires et une partie au fédéral pour soutenir la guerre et l'assassinat de civils innocents à l'étranger. Sur ce, non, préférablement, il ne faut PAS payer ses impôts!

Nous avons déjà écrit un billet sur ce sujet :
http://unionrevolte.blogspot.com/2010/09/payeurs-de-taxes-revoltez-vous-pourquoi.html

Contribuez à cette discussion