Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

mardi 22 février 2011

Échanges sur les causes des révoltes en Afrique et aux États-Unis.

Ce billet est la publication intégrale (jusqu'à ce jour) d'un débat FaceBook concernant les réelles causes des révoltes en Tunisie, en Égypte et aux États-Unis. Il fait suite à la publication controversée de notre texte "Les États-Unis suivent l’exemple de l’Égypte : Siège populaire du capitole du Wisconsin pour protester contre les mesures d’austérité". Vous êtes invités à y contribuer.  ;0)


  • Alain Dupuis Il va y avoir des brainwasher libertarien qui vont trouver ça paradisiaque... pour eux.



  • Marc Saindon Les gens du Wisconsin sont des suppôts de Satan... Glenn Beck le dit.



  • Révolution Citoyenne lol

    @Alain : Mais même l'application du programme libertarien mènera à une guerre civile et donc une révolution.



  • David Caron
    Bon, encore le méchant système capitaliste qui vient nous faire du mal! :(

    1- Les travailleurs du secteur public du Wisconsin contribuent à la hauteur de 1% pour leur pension, ça veut dire que les payeurs de taxes en paient 99%. Le gouverneu...r veut que les employés paient 5,8% ( Ouhhhh! le méchant!).

    2- Un professeur du Wisconsin gagne 78 000$ par année (180 jours de travail).

    3- Les employés du secteur public paient 6% de leur assurance santé, le gouverneur veut le mettre à 12%, encore en deçà de la moyenne nationale.

    4- On oublie de mentionner la contre-manifestation au capitole du Wisconsin. C'est loin d'être tout les Wisconsinois (?) qui appuient les syndicats. N'oubliez pas que le gouverneur vient seulement d'être élu, les gens l'ont élus pour ça. Il fait seulement ce pourquoi les gens l'ont élu pour!

    5- Au final, si le gouvernement ne touche pas au acquis, on va juste en sacrer une coupe de travailleurs dehors, gros progrès!

    C'est aussi bien drôle de voir que les anti-capitalistes reprennent à leur compte les révoltes dans les pays du Maghreb. Je tiens à préciser que la révolte à débuter en Tunisie après qu'un marchand de fruit se soit fait tabasser par la police parce qu'il avait pas les permis nécessaire. Il s'est immolé pour protester contre le fait que le gouvernement l'empêchait d'avoir son propre commerce. Les gens se révoltent en grande partie contre la coercition gouvernemental pas contre le système économique...


  • Dominic Lachance Combo breaker!



  • Jason Keays Le système économique et le gouvernement sont la même chose guys. Le gouvernement est l'entité qui régule le système économique. Les dictateurs comme Moubarak avait la job de bras des États-Unis.


  • Révolution Citoyenne
    ‎@David : Je n’ai jamais dit que le capitalisme était “méchant” en soit. Il a joué un rôle éminemment révolutionnaire pendant au moins 250 ans! Mai s il est vrai qu’aujourd’hui, il est périmé, et qu’il n’arrive plus à répartir convenablemen...t la richesse, les responsabilités et le travail et qu’en se développant, il accentue les déséquilibres sociaux.

    Mon intention n’était pas de juger si les revendications du secteur publique du Wisconsin étaient bonne ou mauvaise. Je voulais surtout souligner la polarisation de l’opinion publique aux États-Unis. En cela, votre contribution est appréciée. De toute façon, on en trouvera toujours des plus misérables que nous pour justifier une baisse de la qualité de vie. Selon cette logique, si on trouve des travailleurs encore plus lamentables que ceux du Wisconsin, on pourrait les citer en exemple pour justifier encore d’avantage de réductions salariales, non? Ce que nous dénonçons, c’est d’avantage le fait que ce soit toujours les mêmes individus (en tant que classes et strates) qui paient, alors que ceux qui s’accaparent de la richesse des peuples ne sont que très rarement importunés.

    Vous dites “les gens l'ont élus pour ça”. Probablement de la même façon dont nous avons élu Jean Charest pour :
    -Réduire les impôts et taxes
    -Réinvestir massivement dans le réseau publique (éducation, santé, personnes âgés et handicapés, etc.)
    -Réduire la taille de l’État notamment par les PPP et la baisse de la bureaucratie

    Sauf que...il n’a réduit les taxes et imports que pour les classes favorisées, il n’a pratiquement pas investi dans le réseau publique tout comme il n’a pas réduit la bureaucratie et les PPP n’étaient finalement qu’une stratégie afin de rendre ‘socialement acceptable’ la collusion et la corruption. Mais comme vous dites, on l’a élu pour ça! Ce que je veux dire, c’est que puisque nous vivons PAS en démocratie, mais en dictature périodique, n’importe qui peut nous dire ce qu’il veut pendant une élection et l’interpréter comme bon lui semble une fois qu’il est élu.


     


  • Révolution Citoyenne
    Maintenant cela étant dit, si vous êtes incapable de voir que les révoltes du Maghreb (ET D’AILLEURS) ne sont pas le fruit des déséquilibres engendrés par le capitalisme, c’est simplement que vous refusez de le voir.

    -À prime à bord, l’Isla...m est anti-capitaliste, ses valeurs centrales sont le partage, le respect et la simplicité volontaire par une lutte à la sur-consommation. C’est même écrit dans le Coran! À l’inverse, le judaïsme vénère la richesse et le pouvoir financier. N’est-ce pas justement eux qui ont créés les premières banques? Le christianisme, lui, est un dérivé du judaïsme et valorise tout autant la richesse financière, la précarité sur Terre pour se garantir le paradis par la suite. Je ne dit pas que ce qui se passe en Tunisie se limite à une lutte de religion, mais certainement une lutte de points de vue, de fondements idéologiques.

    Vous dites “la révolte à débuter en Tunisie après qu'un marchand de fruit se soit fait tabasser”. Cela est vrai. Mais si vous refusez de voir plus loin, je ne suis pas surpris de constater que vous soyez perdu. Le marchand de fruit, justement, pourquoi ne s’est-il pas révolté il y a 30 ans? Pourtant, l’État avait plutôt la même forme à cette époque. Pourquoi avoir attendu tout ce temps et pourquoi s’immoler pour un chariot de fruits? Parce que ce marchand venait d’une famille très pauvre, parce qu’il était diplômé, mais incapable de trouver un meilleur emploi, et surtout parce que ce chariot de fruit était tout ce qui lui restait comme richesse sociale. Pensez-vous qu’il se serait immolé si lui ou ses parents avaient étés riches? Probablement pas puisque sa condition n’aurait pas été aussi précaire. Il aurait probablement acheté un autre chariot de fruits et aurait essayer d’oublier toute cette affaire. Vous savez, des canadiens ont également étés maltraités par la police canadienne lors du dernier G-20. Pourtant, malgré l’énormité de la “coercition gouvernemental” canadienne et les arrestations arbitraires comme jamais dans l’Histoire canadienne, il n’y a pas eu de mouvement de révolte comme en Tunisie. Peut-être que quelqu’un aurait dû s’immoler ou quoi?

    La révolte populaire a été rendue possible parce qu’il subsistait les conditions économiques, spirituelles et sociales favorables à son éclatement. Vous dites que cela est dû à cause de la “coercition gouvernemental”, il faudrait d’avantage parler de coercition économique. Vous ne semblez pas réaliser que cette coercition pourrait également venir de la bourgeoisie, et que ses répercussions serait très semblables. Il parait que la famille Ben Ali possédait +/- 50% des parts de pratiquement toutes les entreprises rentables de Tunisie. Vous ne trouvez pas que cette structure économique est très semblable aux trust, aux franchises et aux sociétés par action? La réalité, c’est que la coercition pourrait venir de n’importe quelle appareil social dominant, le résultat serait le même. N’y a t’il pas justement des gens qui protestent contre la puissance des syndicats? En Tunisie, l’État n’est qu’un voile et n’a servi qu’à accélérer la concentration du pouvoir économique national. Pourquoi pensez-vous que Ben Ali était copin-copin avec ses amis européens et américains?
    -Parce qu’il s’est emparé de l’économie de son pays par le jeu de la compétition capitaliste. Okay, il est vrai qu’il a usé de certains privilèges, qu’il était au courant d’information qu’il forçait les entreprises à l’accepter comme ‘actionnaire’, mais la même situation aurait pu prévaloir pour un bourgeois ordinaire...
    -MAIS SURTOUT parce qu’il permettait à la bourgeoisie des pays dominants d’avoir de la main-d’oeuvre qualifiée à moins de 100$ par mois.

    En d’autres mots, il sert les intérêts capitalistes, et donc on le laisse faire. L’Amérique, l’Europe et la Chine ont besoins de ressources naturelles et de main-d’oeuvre à bon marché, l’asservissement des peuples est nécessaire pour maintenir LEUR système de domination planétaire. Sans cela, c’est tout le système capitaliste qui tombera.

    Chaque baisse de salaire ou de qualité de vie des travailleurs en Afrique sert de prétexte pour baisser les conditions de vie des travailleurs occidentaux. Vous devez réaliser que le capitalisme force les terriens à entrer en compétition entre-eux pour s’approprier les miettes dont la bourgeoisie veut bien leur laisser. L’Histoire nous a démontré que dans un système où le capitalisme serait réellement libre, RIEN n’empêcherait les entreprises de rémunérer ses travailleurs le plus bas possible. Surtout en contexte d’extrême chômage et de population inactive comme on vit présentement. Ais-je besoins de vous rappeler que dans votre système merveilleux, l’humain est une marchandise comme les autres qu’on échange sur le “marché du travail” et qu’on essaye d’avoir le plus de qualité au moindre coût? On lui donnera le stricte minimum pour qu’il puisse “s’entretenir” et s’assurer qu’il sera encore là le lendemain.

    C’est contre cela que se bat les Tunisiens, c’est contre cette perte de contrôle de l’économie et de leur échanges avec les autres que se bat les étatsuniens du Wisconsin et d’ailleurs. Je ne dis pas que tous les individus arrivent à cette conclusion, je ne prétends même pas que ce soit la majorité. Mais si vous observez de plus près, vous verrez “qu’à gauche comme à droite” de l’échiquier politique, ce qu’on réclame, c’est d’être maître de son travail et de permettre une libre émancipation économique et sociale. Toutes les luttes sociales convergent vers ces mêmes revendications. Et cela, ni la droite capitaliste, ni la gauche étatique ne pourra nous l’offrir.




  • Dominique Marceau ‎"Finish him move" pour aller dans le sens de Dominic ;0)



  • Révolution Citoyenne Exactement! Jason touche un point important, merci!
    À toute les périodes de l'Histoire, l'État n'a été que l'appareil répressif pour maintenir la classe dominante au pouvoir.



  • Jason Keays
    on dit le comité de gestion,,,ou l'arbitre qui gère les chicanes entre les classes capitalistes concurrente.

    C'est comme ca que les Égyptiens ont réussi a se débrasser de Moubarak. En faisant des grèves et de gigantesques manifestations, la... classe patronnal a vu ses investissements étrangers diminuer et leur indice boursier chûter. Il devait donc se distancer de Moubarak. Ils ont donc changé le dictateur, mais le régime na nullement changé.

    L'Appareil réppréssif égyptien est le deuxième plus grand bénéficiaire de l'aide Américaine après Israël.

     


  • Révolution Citoyenne
    Aucun régime ne changera réellement tant qu'une réelle instance politique citoyenne ne sera constituée pour remplacer le système précédent (ou plutôt actuel). Seul les délégations RÉVOCABLES hérités de la Commune de Paris de 1871 peuvent se...rvir d'alternative selon moi. Il suffit d'actualiser le principe, et c'est exactement ce que nous faisons. Notre mouvement se nomme libéral-égalitariste, si cela vous intéresse. ;0)

Vous pouvez ICI consulter l'échange intégral sur FaceBook



1 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Anonyme a dit…

En effet, réformer les hommes sans penser les fondements même de ce système semble à terme perdu d'avance. Moubark ou Ben Ali, n'étaient que des pions du système.
Une vidéo ici des aspirations d'autres peuples africains à la révolte...
http://www.youtube.com/watch?v=DLKSJJlymf4

Contribuez à cette discussion