Membre d' Actualité Distincte : L'information citoyenne autrement!

samedi 1 janvier 2011

Côte D'Ivoire : Laurent Gbagbo et Julian Assange de wikileaks, complot et persécution internationale.


Pour comprendre le centre de la crise en Côte D'Ivoire, il faut retourner au 2 décembre et se rappeler que la Commission électorale indépendante (CEI) en Côte D'Ivoire était incapable de déclarer un vainqueur à l'élection du 2 novembre 2010 puisqu'il y avait eu beaucoup trop d'irrégularité d'un côté comme de l'autre des deux camps. "Le 2 décembre 2010, le Conseil Constitutionnel ivoirien, essentiellement favorable à Laurent Gbagbo, constate l’expiration du délai imparti à la CEI pour annoncer les résultats provisoires. En effet, la CEI a échoué à trouver un consensus sur l’ampleur d’irrégularités dans le scrutin. Le président de la CEI Youssouf Bakayoko se rend alors au Golf Hôtel, où se trouvent déjà Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara, Guillaume Soro, le représentant du secrétaire général de l’ONU et les ambassadeurs français et américain. Ces derniers lui promettent protection jusqu’à l’aéroport, en échange de la proclamation de résultats. Bakayoko annonce la victoire de Alassane Ouattara [avec 54% de l'électorat] devant les caméras occidentales. Le lendemain, le Conseil Constitutionnel annonce l’invalidation du scrutin dans sept départements de la zone contrôlée par les rebelles et la victoire de Laurent Gbagbo.

Les preuves de fraudes sont accablantes, particulièrement dans le camp d'Alassane Ouattara que la communauté internationale et l'ONU soutiennent. Le cas de la ville de Bakoué, où 94 000 votes frauduleux ont étés enregistrés dans cette seule ville en faveur de Ouattara est particulièrement révélateur. Vous trouverez ici le document officiel du CEI qui démontre l'ampleur des irrégularités.

Afrik.com nous informe également que "Le Président sortant [Laurent Gbagbo] et déclaré vainqueur de l’élection par le Conseil constitutionnel s’est dit conscient du risque d’embrasement de la Côte d’Ivoire auquel pourrait mener son bras de fer avec Alassane Ouattara : « Il y aura peut-être un désordre intérieur, une guerre civile en Côte d’Ivoire, parce que nous n’allons pas nous laisser piétiner notre droit et nos institutions [...] Aujourd’hui, moi je m’appuie sur les institutions ivoiriennes, sur les lois »

Même si la communauté internationale appuis massivement Alassane Ouattara, sur le terrain, les ivoiriens semblent d'emblée favorables à Laurent Gbagbo. Afrik.com nous démontre que l’appel à la grève générale lancé par le camp Ouattara semble ne pas avoir été suivi, mis à part dans le seul quartier de Bouaké, fief de l’ex-rébellion alliée à Alassane Ouattara. Dans ce fief de l'opposition amplement médiatisé par les médias internationaux, même les marchés et les banques étaient fermées. Pourtant, les ports d’Abidjan et de San Pédro, par lesquels transitent l’essentiel des exportations fonctionnaient normalement dans la matinée, suite à l'appel en faveur de la grève générale lancée par Alassane Ouattara.
Sources : http://www.afrik.com/article21587.html

Un autre site d'information, Abidjan.net nous informait que "L`Union européenne a approuvé vendredi [en catimini pendant les célébrations du nouveau an] des sanctions contre 59 proches du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo". Ils font maintenant parti d'une liste où ils sont désormais interdites de visas pour l`UE. Abidjan.net va dans ce sens : "La quasi totalité des membres du "prétendu" gouvernement de M. Gbagbo sont sur la liste qui compte également des membres du Conseil constitutionnel ainsi que des responsables économiques et des médias. [...] L`UE avait envisagé dans un premier temps de porter à 61 le nombre de personnes, proches de M. Gbagbo, interdites de visas dans l`UE mais, a-t-on précisé de source diplomatique à l`AFP, deux de ces personnes ont finalement reconnu l`autorité d`Alassane Ouattara. [...] L`UE prépare également le gel des avoirs du clan Gbagbo".
Sources : http://news.abidjan.net/h/385583.html

Cela ne vous fait-il pas penser à Julian Assange, fondateur de WikiLeaks qui fut persécuté par les autorités financières mondiales (VISA, MasterCard, Paypal, etc.) et par les polices supra-nationales et nationales (INTERPOL) supposément pour un cas d'agression sexuelle? Si tous les prédateurs sexuels étaient  traités ainsi, j'en connais une coupe qui se tiendrait tranquille, hen monsieur le président Silvio Berlusconi?




Alassane Ouattara a donné à Laurent Gbagbo jusqu`à vendredi [31 décembre] minuit pour quitter le pouvoir, lui promettant qu`"il n`aurait pas d`ennuis" s`il se retirait dans ce délai. Certains prétendent qu'il devrait quitter puisque l'Union Africaine et le CEDEAO, des organisations africaines le lui impose. La vérité est que ces institutions internationales sont à 75% composées d'Homme blancs. C'est quand même étrange que les seuls Homme noirs de ces institutions se retrouvent comme des pantins devant les caméras pour serrer des poignées de mains, non? Nous n'appuyons pas particulièrement les positions politiques et économiques de Laurent Gbagbo en Côte D'Ivoire, mais une chose est certaine, c'est que les élections et l'expression du peuple ivoirien n'ont aucune importance pour la communauté internationale et l'ONU. En Côte D'Ivoire, à Gaza, à Haiti, au Chilli ou au Vénezuelle, lorsque des élections légitimes ne font pas leur affaire, ils ne se gênent pas pour brimer l'expression du peuple. Ces gens, ce qu'ils veulent, c'est s'enrichir tranquille, mais surtout, maintenir leurs droits historiquement acquis sur les ressources naturelles et le travail humain. Charest, Harper ou Ouattara, tous des traîtres de l'humanisme et spoliateurs du travail humain!



12 [ C O M M E N T A I R E S ]

:

Fred a dit…

Stephen Harper a moins de légitimité à gouverner le Canada qu'en a Laurent Gbagbo en Côte D'Ivoire, si on tient compte de leur résultats électoraux. On ne déloge pas par la force quelqu'un qui récolte entre 45% et 55% de l'électorat. Si la communauté internationale persiste, elle engendrera inévitablement une guerre civile en Côte D'Ivoire. Peut-être est-ce son but non avoué pour pouvoir assoir l'emprise capitaliste sur la région des grands lacs d'Afrique?

Anonyme a dit…

Je suis ivoirienne et je voudrais te dire un grand merçi car entendre les médias le Président GBAGBO est un monstre Merçi encore pour ton intervention. Dieu bénisse le Cote d'ivoire

A. Franc-Shi a dit…

Je suis content d'enfin avoir un commentaire d'unE ivoirienNE! Il y a au moins 20 internautes par jours de la Côte D'Ivoire qui visitent le blog, mais vous êtes pourtant la première à y avoir laissé un commentaire. Merci, continuons le combat pour que triomphe la vérité.

Anonyme a dit…

bonsoir qu'est ce que vous voulez enfin la démocratie ou la dictature camouflé par koudou Gbagbo vous aussi soyons réaliste quand grand père Félix étais la il na pas tué les gents

A. Franc-Shi a dit…

'Anonyme', Merci de ce questionnement.
Ce que nous voulons: Ni Gbagbo, ni Ouattara, mais le peuple organisé au pouvoir de la Côte D'Ivoire. Il y a de sérieuses preuves que les troupes de Ouattara intimident et même torturent leurs opposants dans le nord. Toutefois, la communauté lui accorde tout de même un appui inconditionnel. Même amnesty internationale, une organisation que je n'affectionne pas particulièrement, ne prend pas position totalement en faveur de Ouattara, mais utilise un discours plus nuancé.

Ce que nous voulons, c'est que la révolte ivoirienne rejoigne la révolte tunisienne, marocaine, algérienne, égyptienne et jordanienne. Nous devons créer une coalition de tous les révoltés d'Afrique pour enfin libérer les peuples africains du dictas des corporations multinationales et des États corrompus.

Pour cela, seul une organisation de délégués révocables, en groupes de 25, peut venir à bout de libérer l'ensemble des africains, voir même libérer l'ensemble des terriens du dictas du Dieu 'Capital'. En cela, je vous propose la lecture du texte "Comment renverser le pouvoir des corporations, des multinationales et des gouvernements corrompus?" :
http://unionrevolte.blogspot.com/2011/01/comment-renverser-le-pouvoir-des.html

Solidairement révolutionnaire. ;)

PS : La prochaine fois, essayez de ne pas publier en tant qu'Anonyme'. Merci.

stéphanie a dit…

André

Merci Merci Merci moi aussi je suis une ivoirienne vivant et travaillant en France et je suis dégouté d'entendre les commentaires suffisant de mes collègues ignorant de tout!
vous argumentation est des plus juste pour vous dire je ne suis pas une pro Gbagbo mais je suis une PRO IVOIRIENNE et une vrai de vrai du coup je retrouve en Gbagbo un défenseur de la dignité Noir; il est digne fière et cela manque vraiment à ces présidents tiroirs caisses que nous avons eu jusqu'a présent.$
il est temps de prendre notre avenir en main c'est au peuple ivoirien de choisir son président non à Zarko impoli qu'il est cet homme;
voilà ce que j'ai à dire
nous n'avons besoin que de L'aide du très haut et le monde sera très étonné de votre qu'un si petit pays à dit merde aux grands de ce monde
Merci encore!!
ils ont tout supprimé plus de banque plus d'achat de nos produits mais ils ne réussiront pas à entamer notre détermination
ils y en a qui ont peur c'est normal mais la majorité c'est à dire la jeunesse elle est motivé et nous vaincrons avec DIEU devant

A. Franc-Shi a dit…

@stéphanie : Merci de votre support. Toutefois, la Côte D'Ivoire n'est pas "un si petit pays". Avec son cacao, ses habitants et les richesses naturelles qui s'y trouvent, la Côte D'Ivoire a toute la capacité du monde d'être un leader économique mondial. Troupes étrangères hors d'Afrique et une Côte D'Ivoire non pas gouvernée par Ouattara ou Gbagbo, mais le peuple!

Anonyme a dit…

je vous rassure qu'il n'est plus question d'élection en cot d'ivoire mais la seule volonté manifeste de la france de piller nos ressourses naturelles. Comment comprendre qu'ils se trouvent en ce moment aux larges d'abidjan dans l'offshore avec un petrolier à voler du petrole brut.Mais chers compatriotes, patriotes, restez sereins, la france n'a jamais gagné de guerre,et elle s'en ira de notre pays toute honte bue.Et ce sera fini pour elle.

Anonyme a dit…

Bonjour à tous. Depuis le renversement de L.GBAGBO, ce sont les soldats Francais et ceux de L'onu qui patrouillent dans le pays. Ya meme plus de lois puisque que les Gendarmes et policiers ivoiriens sont mis de coté au profits des militaires des pays voisins.Mais combien de temps ça va durer.Restez serins chers Ivoiriens.Cette bande maconique va disparaitre comme les autres tyrans du monde.Bon courage
Dieu fera le reste.Mais nous ne savons ni le l'heure ni le jour. Soyez bénis.

Anonyme a dit…

bonjour a tous ce que vient de dire cet intervenant n'est pas faut.En effet depuis l'accession de ouattara au pouvoir plus rien ne va le prix des denrées alimentaires, du carburant;donc du transport ont flambé.Et qu'est-ce que mr le président torve à dire au peuple martyr:l'argent ne circule pas parce qu'il travaille.Oui nous le savons l'argent travaille à rembourser les dettes colossales contractées par ouattara pour accéder au pouvoir dont le financement du coup d’état de 1999,des différents coups d’états manqués et la rébellion de 2002 et maintenant la crise post électorale.
Pour revenir au débat il faut dire que le président Gbagbo a tout simplement été une victime de ce gouvernement mondiale parce que cherchant l'émancipation de son peuple.C'est tout.

Anonyme a dit…

Toi qu est ce que tu en sais du pere houphouet ne raconte pas ta vie ok le president gbagbo n est qu une victime de tou cette ordure que le pdci a engendre durant 30 de pouvoir alors di moi qui gbagbo a tue pendant son mandat

Anonyme a dit…

Merci a toi frere je pense toute chose a une fin sur terre les domination romaine ont eu leur fin les grec aussi et meme les perses devenu la syrie aujourdui ont eu leur temp de gloire et leur fin dans ce monde la france et les etats unis passe leur temp a cree la desolation en afrique en nous imposant des president farfelu et corrompus de la trempe de ouattara mais il ne s agit pas de ouattara vu que c est un lache car ce genre d individus nefaste et nosehabonde qui passe leur temp a patoger dans les ordures ne merite pas la magistrature supreme de la cote d ivoire. Je sais une choz la france n est que le boye des etats unis car les americain on commendite tout xa par le biais de la france je voudrais leur dire toutes chose a une fin

Contribuez à cette discussion